Maria dans l'Encyclopédie.

Voir d’abord ceci :

http://sebastiannowenstein.blog.lemonde.fr/2018/01/31/ecriture-collaborative/
 
María.
Jeune fille sévillane qui, lors d’un échange scolaire, découvre un trafic de Physarum poycephalum. Ces blobs sont modifiés génétiquement modifiés afin de les rendre plus performants dans des compétitions et des combats qui sont organisés clandestinement et dans lesquels des sommes d’argent conséquentes sont brassées.
Alors qu’elle met la dernière main à une lettre destinée à dévoiler l’affaire, elle est attaquée par un blob. Retrouvée inconsciente par sa camarade Laure, elle se réveille en parlant une langue étrange et ayant tout oublié. L’équipe médicale qui la suit l’incite à parler et à écrire autant qu’elle le peut. Elle a participé à de nombreux échanges électroniques. Vous pouvez échanger avec elle (en espagnol exclusivement) demain à 14 heures. Demain, c’est demain, pour toi lecteur : ton demain à toi après avoir lu cet article, quelle qu’ait été la date de ta lecture.
María, la presse et l’équipe médicale ignorent pour le moment ce qui s’est véritablement passé, comme le montre cet article du Courrier de Timburbrou.
PS: Certains pensent qu’une partie des interlocuteurs de María dans le chat annoncé hier sont impliqués dans le trafic et qu’ils cherchent, sous couvert de sollicitude, à savoir si elle a vraiment oublié tout ce qu’elle avait découvert.

Laisser un commentaire