D'étranges échanges ont eu lieu entre les élèves malades.

Le Courrier de Timburbrou, 18 mars 2018.

Comme on le sait, un mal étrange frappe une quinzaine d’élèves du lycée de Timburbrou. On sait aussi, ce journal s’en est fait l’écho, que des symptômes analogues évoquant la toxoplasmose sont apparus chez des élèves de quatre autres villes : Séville, Hafnafjörður, Londres et Uqbar.
Il apparaît maintenant que les élèves de ces quatre villes avaient des échanges entre eux par le biais d’une messagerie chiffrée, Telegram. Et il apparaît aussi que tous les élèves disent avoir vécu des expériences étranges lors de sorties de plongée en mer.
Il est un fait établi que le parasite de la toxoplasmose (Toxoplasma gondii) peut induire des modifications du comportement des mammifères supérieurs. D’aucuns formulent l’hypothèse que les élèves auraient des hallucinations provoquées par un parasite de la famille de Toxoplasma gondii. On ne comprend cependant pas comment le même parasite aurait pu contaminer des groupes d’élèves situés aux quatre coins de la terre et sans contact entre eux.

Laisser un commentaire