R. Schuman un saint en politique ? Réponse à l'interrogation de CONSTRUIRE ENSEMBLE UNE EUROPE FRATERNELLE .

Madame, Monsieur,
Vous vous demandez dans votre site si Robert Schuman a été un saint en politique.
Si, comme on peut le penser, prendre part à la mise en œuvre d’une répression fondée sur la torture et l’assassinat est incompatible avec la sainteté, le journal Le Monde a répondu à votre question il y a 18 ans :
Autre découverte de Claire Mauss-Copeaux : un texte du 3 août 1955, signé par le même général Koenig, mais aussi par le ministre de la justice, Robert Schuman. Il précise la conduite à tenir en cas de plaintes faisant suite à « de prétendues infractions » attribuées aux forces de l’ordre : « une action supprimant la responsabilité pénale de ses auteurs (…) [sera suivie] d’un refus d’informer ( …) Les plaintes devront faire l’objet d’un classement sans suite, dès lors qu’il apparaîtra incontestable que ces faits sont justifiés par les circonstances, la nécessité, ou l’ordre de la loi. » En d’autres termes, le pouvoir civil assurait d’avance aux militaires l’impunité pour les dépassements qu’il exigeait d’eux. Et cela, deux ans avant la « bataille d’Alger », supposée avoir constitué le tournant en matière d’exactions. Source : Des historiens soulignent l’emploi « systématique » de la torture par l’armée française en Algérie, Le Monde du 3 décembre 2000.
:wsdkfjn
N’est-il donc pas urgent de mettre un terme à la procédure de canonisation de R. Schuman ?
Je vous transmets le courrier que je viens d’adresser en ce sens à l’Église catholique en France. Vous pouvez aussi consulter, si vous le souhaitez, la lettre que j’ai envoyée (en espagnol) au pape pour l’avertir de la situation et le prier de bien vouloir mettre un terme à cette improbable procédure de canonisation.
Je publie ce message sur mon blog. Si vous souhaitez me transmettre votre réponse, je la publierai également.
Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes salutations les meilleures.
lwxkdjwxldmkjvwxdlk
Sebastián Nowenstein

Laisser un commentaire