Perturbateurs endocriniens. Lettre à une députée européenne.

Une production de l’Atelier citoyen, social et juridique.
 
Madame l’eurodéputée
Enseignant au lycée R, de V, je me permets de vous écrire car je travaille sur les institutions européennes, que je voudrais faire connaître à mes élèves par l’étude de situations concrètes auxquelles elles sont confrontées.
En raison du retentissement social qu’elle a eu, de l’intensité des conflits qu’elle a suscités et de sa durée, la question des perturbateurs endocriniens revêt un intérêt évident dans le cadre de ce travail.
Entre 2012 et 2017, on a vu, se succéder des disputes entre des Directions générales de la Commission européenne, un conflit de compétences entre le Parlement et la Commission, une condamnation de la Commission en raison du retard pris par elle dans la définition des perturbateurs endocriniens et, in fine, l’adoption de critères que la communauté scientifique semble juger insuffisamment protecteurs. Le Monde a imputé ces péripéties et retards aux pressions exercées par les lobbys industriels. En novembre 2016, un collectif publiait dans ce même journal, une tribune qui saluait l’implication européenne dans ce dossier tout en s’inquiétant des influences des lobbys industriels, qui réclament un niveau de preuve susceptible de vider le texte de son pouvoir ou, à tout le moins, de l’affaiblir considérablement. Un dossier aussi riche permettra d’aborder de multiples facettes du fonctionnement de l’Union européenne.
Je voudrais que mes élèves aient la possibilité de rencontrer des personnalités concernées par cette problématique, à commencer par vous, madame l’eurodéputée, et que leurs échanges soient filmés. L’objectif final est de mettre l’ensemble du matériel assemblé à la disposition du public. Accepteriez-vous, madame la députée, que leur déplacement entre V et Bruxelles soit financé dans le cadre du dispositif EUROSCOLA ?
Je publie les courriers que j’envoie dans le cadre de cette initiative sur mon blog, car je souhaiterais que des collègues français et européens s’en emparent et qu’ensemble et avec nos élèves, nous parvenions à créer un site web contenant à la fois des informations fiables et les positions argumentées des uns et des autres.
Georges Vestinkos.
 

Laisser un commentaire