La réponse de madame l'Échevine et ma réponse à sa réponse.

Madame Lalieux m’écrit : 23748 – 3 – NOWENSTEIN
Voici ma réponse à sa réponse :

À Bruxelles, le 17 juillet 2017.

Madame l’Échevine,
Je vous remercie pour votre lettre, qui me rassure. Je la communique au bourgmestre de Hrentz et la mets à la disposition de mes lecteurs.
Rien n’est simple, nous commettons tous des injustices, personne n’est sans reproche. Étant enseignant, je suis bien placé pour le savoir.
J’ai combattu des explications qu’un enchaînement malheureux rendait absurdes, m’écrivez-vous. J’en prends acte et vous prie par conséquent de considérer comme non avenue ma demande de transmission de documents administratifs.
Puis-je vous demander si un logement a été trouvé pour les familles qui se réfugiaient sous le portique du Musée des Égouts ?
Bien à vous,
S. Nowenstein.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *