Demande de transmission de documents concernant le contrat ayant conduit le cabinet McKinsey à réfléchir à l’avenir du métier d’enseignant pour un montant de 496.800 euros.

Madame Frain, PRADA du ministère de l’Éducation Nationale, de la Jeunesse et des Sports et du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’innovation.

A Lille, le 21 janvier 2022.

Madame,

Je souhaite, en vertu de la loi de 78 sur la transparence, obtenir communication du contrat conclu entre le ministère de l’Éducation Nationale et le cabinet McKinsey mentionné lors de la comparution de monsieur Tadjeddine devant la commission d’enquête sur l’influence croissante des cabinets de conseil privés sur les politiques publiques le mardi 18 janvier 2022.

Selon Francetvinfo, ce contrat est d’un montant de 496.800 euros et il a conduit à réfléchir à l’organisation d’un « séminaire » pour « réfléchir aux grandes tendances des évolutions du secteur de l’enseignement ». Je lis dans le même article que le cabinet McKinsey avait pour mission d’apporter un « éclairage sur le positionnement/rôle du métier d’enseignant dans des pays faisant référence », ainsi que sur « certaines composantes du fonctionnement opérationnel des systèmes scolaires étrangers ».

Ces travaux avaient pour but l’organisation d’un colloque qui n’a pas eu lieu, selon la ministre de Montchalin, en raison du Covid, ce qui a entraîné, a-t-elle déclaré lors de son audition au Sénat, « une réorientation des travaux qui ont finalement duré jusqu’à la fin du mois de juin, sans modification du budget initial ».

Ces précisions devraient être suffisantes, à mon estime, pour vous permettre d’identifier le contrat visé par cette demande.

En plus du contrat demandé, je souhaite avoir communication des documents suivants :

Le rapport remis par le cabinet McKinsey au ministère de l’Education Nationale,

Tout document portant sur la réorientation des travaux du cabinet McKinsey mentionnée dans son audition par la ministre de Montchalin, en particulier les avenants au contrat qui ont permis de modifier ce dernier.

Tout document portant sur la transmission des travaux commandés au cabinet McKinsey aux auteurs du rapport « Quels professeurs au XXIe siècle ?« , ainsi qu’au Collège de France. Je cite, à ce sujet, les propos de la ministre de Montchalin consultables ici :

Ces documents ont été utilisés ultérieurement par Yann Algan et de nouveaux mobilisés fin 2020 sur la préparation et la rédaction d’un rapport à la suite d’une conférence scientifique sur, je cite, Le professeur du XXIème siècle organisée le 1er décembre 2020, au Collège de France.« 

Tout document portant sur la conférence scientifique qui s’est tenue au Collège de France mentionnée par madame la ministre.

Je précise, cependant, que les deux utilisations mises en avant par madame la ministre pourraient n’en faire qu’une, car, si je trouve bien un colloque scientifique intitulé « Quels professeurs au XXIème siècle ? », qui s’est tenu le 1er décembre dans le cadre du Grenelle de l’Éducation, l’agenda du Collège de France ne mentionne, pour cette date, qu’une conférence intitulée Croissance et division cellulaires : la cellule mesure-t-elle ses dimensions ? Une recherche avec les mots Quels professeurs au XXIème siècle  sur le site du Collègue de France n’a pas donné de résultat compatible avec la déclaration de madame la ministre devant les sénateurs.

Je note également que le principal auteur du rapport Quels professeurs au XXIe siècle ?, Yann Algan, a déclaré à France Info (même source que supra) n’avoir utilisé que quelques graphiques issus du rapport McKinsey, qui ne représentent qu’un pourcentage tout à fait négligeable du rapport qu’il a rédigé.

Il se pourrait donc que la ministre se soit trompée sur plusieurs points lors de son audition au Sénat, ce qui me conduit à ajouter aux demandes précédentes une demande plus générale :

Je souhaite que me soient communiqués tous les courriers qui ont accompagné la transmission du rapport McKinsey à toute personne ou institution auxquelles tant le ministre de la Recherche comme celui de l’Éducation ont communiqué ledit rapport.

Bien à vous,

Sebastian Nowenstein, professeur agrégé.

Financement du colloque « Après la déconstruction : reconstruire les sciences et la culture » par l’Éducation nationale, demande de transmission de documents. 8 janvier 2022

Contrat McKinsey (496.800 euros), demande de transmission de documents.

PS : Je vois que Marc Rees a publié une demande analogue avant moi : https://twitter.com/reesmarc/status/1484586076069060609