Des médailles pour les Vierges en Espagne, la légion d'honneur pour Franco en France. Lettre à l'anthropologue Pascal Boyer.

À Lille, le 18 juin 2018.

Monsieur le Professeur,
Ayant lu récemment votre ouvrage Et l’homme créa les dieux, je me permets de vous écrire pour soumettre à votre analyse la coutume espagnole de remettre des décorations officielles à des entités immatérielles telles que des Vierges. En 2014, le ministre de l’intérieur (PP, droite) accorda la Médaille d’or de la police à la Virgen del Amor et, en 2017, le maire de Cadix (Podemos, gauche laïque) octroya à la Virgen del Rosario, la médaille d’or de sa ville1. Ces entités immatérielles se voient aussi décerner honneurs et fonctions politiques ou militaires, comme le montre le cas -un exemple parmi d’autres- de la Vierge de l’Afrique, qui en cumule, étant mairesse perpétuelle, commandant général et patronne de la ville de Ceuta.
J’ai choisi les exemples précédents parce qu’ils montrent que la déférence des autorités à l’égard des Vierges n’est pas corrélée de façon stricte avec une option politique : il y a, on l’a remarqué avec amusement, des vierges de droite et des vierges de gauche, des vierges PP et, au moins, une vierge Podemos2. Ces deux dernières vierges ont cependant ceci en commun d’exercer une prétendue protection : la première doit sa médaille au voile de protection dont elle recouvre les forces de l’ordre3 et la deuxième a protégé miraculeusement la ville de Cadix4 à deux reprises pendant le dix-septième siècle, apprend-on dans la page-web de la mairie de la ville. La décoration de la vierge Podemos revêt un intérêt supplémentaire si l’on se souvient que les principes éthiques du parti5 imposent aux membres de ce dernier de défendre la laïcité, alors qu’il n’y a pas d’obligation analogue dans le chef du militant du PP, à ma connaissance à tout le moins.
Monsieur le professeur, j’organise, en collaboration avec l’association Europa Laica, un concours littéraire international autour de la problématique que je viens de vous exposer. Je prépare un dossier sur la question qui sera mis à la disposition des participants au concours et je me permets de vous écrire afin de vous demander de contribuer par quelques commentaires à ce dossier. Le concours est destiné à des étudiants d’espagnol du monde entier, mais votre contribution éventuelle peut tout aussi bien se faire en anglais qu’en français.
Je suis, bien entendu, conscient que vous ne sauriez vous prononcer sur un sujet que, probablement, vous n’avez pas étudié. C’est pourquoi je me permets de formuler ma demande de façon générale :
Comment expliquer qu’il soit possible de prendre l’engagement fort de défendre la laïcité tout en octroyant une médaille à la vierge lorsque l’on devient maire ? Comment expliquer, donc, que l’on puisse prendre certains engagements de type général pour, ensuite, agir localement d’une façon totalement contraire à ces engagements ? Y a-t-il là une spécificité liée à la nature religieuse de l’acte posé en l’espèce ou la pratique doit-elle être subsumée à un mécanisme plus global, celui par exemple du discours politique, qui serait fondé sur un jeu subtil impliquant la proclamation de principes généraux et la réalisation d’actes qui les violent ? Peut-on inscrire ce trait du comportement social ou politique des sociétés humaines, s’il constitue une réalité, dans une perspective évolutionniste ?
J’ai l’habitude de citer le manuel de droit constitutionnel des professeurs Troper et Hamon. Vous comprendrez pourquoi je le fais ici :

En quatrième lieu, l’opposition traditionnelle néglige l’usage rhétorique que les constituants peuvent faire de formules comme souveraineté nationale ou souveraineté populaire. Il est possible et il arrive fréquemment qu’on les proclame sans autre souci que d’obtenir une adhésion populaire, mais sans aucune intention d’en tirer la moindre conséquence.6

Se peut-il qu’on use des textes constitutionnels ou des proclamations éthiques aujourd’hui comme on a usé autrefois, comme on use toujours, du dogme religieux, c’est-à-dire de façon essentiellement décorative ?
Je me permets de clore ce courrier avec deux situations qu’il pourrait être d’intérêt d’intégrer dans votre réponse :

  1. Le dictateur Franco (à l’instar de Mussolini, Ceausescou ou Bokassa) détient toujours la légion d’honneur. Je viens d’écrire au premier ministre Philippe7 8 pour l’interpeller à ce sujet : L’État peut-il continuer de subventionner un ordre, celui de la Légion d’Honneur, qui profère aujourd’hui que Franco s’est acquis des mérites éminents au service de la nation9 ?
  2. L’Église catholique, après l’avoir béatifié, poursuit le processus de canonisation de Robert Schuman. Ce dernier a été complice de la mise en place du système de tortures, disparitions et assassinats par lequel la France essaya de faire plier le mouvement indépendantiste algérien. Agir comme l’a fait Schuman devrait le rendre aussi peu apte à incarner la sainteté catholique que Franco les valeurs de la République. J’ai écrit au pape10 et à l’Église catholique11, mais n’ai pas obtenu de réponse.

La légion d’honneur donnée à Franco et maintenue, les médailles espagnoles accordées à la vierge, le droit décoratif dont parlent Troper et Hammon, la canonisation de R. Schuman… : y a-t-il, dans vos travaux, des outils théoriques susceptibles d’articuler ces faits en un modèle explicatif cohérent ?
Je publie cette lettre dans mon blog. Ce serait un plaisir d’y publier aussi votre réponse.
Meilleures salutations,
S. Nowenstein,
professeur agrégé.
 
http://sebastiannowenstein.blog.lemonde.fr/2018/07/14/des-medailles-pour-la-vierge-la-legion-dhonneur-pour-franco-lettre-au-professeur-ihl/
 
http://sebastiannowenstein.blog.lemonde.fr/2018/06/16/quand-les-autorites-espagnoles-remettent-des-insignes-a-la-vierge-lettre-aux-collegues/
http://sebastiannowenstein.blog.lemonde.fr/2018/06/09/reserver-lacces-a-un-etablissement-scolaire-aux-descendantes-des-legionnaires-est-contraire-aux-valeurs-de-la-republique-jen-avise-le-president/
http://sebastiannowenstein.blog.lemonde.fr/2018/05/28/le-general-franco-doit-etre-dechu-de-sa-legion-dhonneur-adresse-denseignants-au-president-de-la-republique/
http://sebastiannowenstein.blog.lemonde.fr/2018/06/09/les-subventions-du-premier-ministre-a-un-ordre-qui-honore-franco-sont-elles-conformes-aux-valeurs-de-la-republique/
http://sebastiannowenstein.blog.lemonde.fr/2018/05/28/le-general-franco-doit-etre-dechu-de-sa-legion-dhonneur-adresse-denseignants-au-president-de-la-republique/
http://sebastiannowenstein.blog.lemonde.fr/2018/05/28/le-general-franco-doit-etre-dechu-de-sa-legion-dhonneur-adresse-denseignants-au-president-de-la-republique/
http://sebastiannowenstein.blog.lemonde.fr/2018/10/15/legion-dhonneur-les-joueurs-de-lequipe-de-france-ont-besoin-de-nous/
http://sebastiannowenstein.blog.lemonde.fr/2018/10/15/lettre-aux-joueurs-de-lequipe-de-france-qui-vont-integrer-lordre-de-la-legion-dhonneur/
http://sebastiannowenstein.blog.lemonde.fr/2018/06/19/des-medailles-pour-les-vierges-en-espagne-la-legion-dhonneur-pour-franco-en-france-lettre-a-lanthropologue-pascal-boyer/
http://sebastiannowenstein.blog.lemonde.fr/2018/07/14/des-medailles-pour-la-vierge-la-legion-dhonneur-pour-franco-lettre-au-professeur-ihl/
http://sebastiannowenstein.blog.lemonde.fr/2018/06/09/reserver-lacces-a-un-etablissement-scolaire-aux-descendantes-des-legionnaires-est-contraire-aux-valeurs-de-la-republique-jen-avise-le-president/
http://sebastiannowenstein.blog.lemonde.fr/2018/05/28/le-general-franco-doit-etre-dechu-de-sa-legion-dhonneur-adresse-denseignants-au-president-de-la-republique/
 

5Voir https://transparencia.podemos.info/docs/codigo-etico.pdf : h) Impulsar el laicismo, para lo cual se promoverá un sistema democrático fundado en la libertad de conciencia (es decir, sin apoyar ningún culto ni ninguna religión).

6Michel Troper, Francis Hamon, Droit Constitutionnel, LGDJ, 33 éd., p 198.

8J’ai aussi interpellé le président de la République sur la tension qu’il y a entre différentes proclamations de valeur constitutionnelle et l’existence des maisons d’éducation de la légion dont l’accès est réservée aux descendantes des décorés : http://sebastiannowenstein.blog.lemonde.fr/2018/06/09/reserver-lacces-a-un-etablissement-scolaire-aux-descendantes-des-legionnaires-est-contraire-aux-valeurs-de-la-republique-jen-avise-le-president/

9Voir l’article R1 du Code de la légion d’honneur et de la médaille militaire :

La Légion d’honneur est la plus élevée des distinctions nationales. Elle est la récompense de mérites éminents acquis au service de la nation soit à titre civil, soit sous les armes.

Quand les autorités espagnoles remettent des insignes à la vierge. Lettre aux collègues.

Chers collègues,
En 2014, le ministre de l’intérieur espagnol Jorge Fernández Díaz (Partido Popular, droite) décora de la médaille d’or de la police la Vierge de l’Amour. En 2017, le maire de Cadix (Podemos, gauche laïque) posa un acte analogue : il remit la médaille d’or de la ville de Cadix à la Vierge du Rosario.
Le ministre a déclaré qu’il avait un ange gardien, qu’il appelait Marcelo, que Jésus s’était présenté à lui -au ministre- alors qu’il était à Las Vegas et il a imputé à l’intercession de Santa Teresa, qui a beaucoup de pouvoir là-haut (à l’estime du ministre, à tout le moins) l’amélioration de la situation économique espagnole. Le maire de Cadix, José María González, appelé « Kichi », ne semble pas avoir eu commerce avec des agents surnaturels, comme le ministre, mais la web de la mairie affirme que la vierge a protégé miraculeusement la ville à deux reprises au XVII siècle. Signalons que la médaille accordée à la Vierge par le ministre le fut en raison du voile de protection dont elle a recouvert les forces de l’ordre. Il y a donc une certaine parenté entre les motivations des deux actes. La démarche de Kichi, a cependant une touche d’étrangeté ou de dissonance cognitive dont paraît dépourvue celle, plus monolithique, du ministre, catholique fervent et proche de l’Opus Dei dont je ne sache qu’il ait montré d’attachement particulier pour la laïcité.
Ces remises de médailles se sont accompagnées de quelques situations pittoresques ou baroques. Un sénateur a demandé si la Vierge avait informé le gouvernement sur la question de savoir si elle passerait chercher sa médaille. Une juge administrative a excipé du fait que la vierge n’était pas fonctionnaire pour constater son incompétence à trancher une plainte présentée par l’association Europa Laica contre la décision du ministre.
Estimant que ces situations possédaient un potentiel littéraire indéniable, j’ai eu l’idée d’organiser un concours destiné aux étudiants d’espagnol du monde entier qui récompenserait des fictions portant sur la thématique évoquée. J’ai donc pris contact avec l’association Europa Laica, qui a accueilli avec enthousiasme l’idée. Le premier prix consiste en un séjour d’une semaine en Espagne et en la somme de 250 euros.
Je me demandais si un travail sur cette question pourrait s’intégrer dans vos matières. Je pense surtout au français, à l’histoire-géo, à l’EMC et aux SES, mais toutes les bonnes volontés sont les bienvenues : ne voit-on pas, chers collègues d’EPS, les sportifs s’en remettre régulièrement à des agents surnaturels pour que ces derniers les accompagnent et soutiennent dans leurs épreuves ? Je prends contact aussi avec nos collègues universitaires. Le lancement du concours aura lieu au mois de septembre. L’annonce du résultat se fera à Madrid le 8 décembre, jour de la laïcité.
Peut-être auriez-vous, chers collègues, l’amabilité de diffuser cette initiative ? Vos commentaires, plus bas, sont les bienvenus.
Bien à vous,
Sebastián Nowenstein,
PS : D’autres articles sur la Vierge : http://sebastiannowenstein.blog.lemonde.fr/?s=virgen
 

Medalla de oro de Cádiz a la virgen del Rosario, carta a los concejales de la ciudad.

Lille, Francia, 16 de junio de 2018.

Señoras y Señores concejales,

Soy docente en Francia y estoy trabajando en estos momentos en la preparación de un concurso internacional de escritura que tendrá por tema la extendida costumbre española de que se otorgue, por parte de autoridades públicas, medallas, honores o distinciones a entes inmateriales como Jesucristo o la Virgen. Este concurso se realiza en colaboración con la asociación Europa Laica. Para la información de los participantes, estoy preparando un dossier que será difundido entre compañeros docentes y casas de estudio tanto extranjeras como españolas. Mi objetivo es obtener informaciones y reacciones variadas, numerosas y pertinentes que puedan inspirar el trabajo creativo de los participantes al concurso.

Por el amplio consenso con que se decidió su entrega, la medalla que el Ayuntamiento de Cádiz otorgara a la Virgen del Rosario me parece de particular interés. Trabajando sobre este tema, he descubierto que la web del Ayuntamiento imputa a la Virgen del Rosario dos intervenciones milagrosas en beneficio de la ciudad:

Por otro lado, la intervención milagrosa de la Stma. Virgen del Rosario en las epidemias de 1681 y 1730, motiva que en 1755, en el terremoto de Lisboa que se dejó notar con bastante fuerza en nuestra ciudad, donde los gaditanos asustados corrieron hacia la puerta del convento de Santo Domingo para que los dominicos sacaran procesionalmente a la Virgen para parar la fuera del mar, el Excmo. Ayuntamiento de la ciudad, nueve días después, tuviese a bien nombrarla Patrona y Protectora de la Ciudad de Cádiz, patronazgo que la Santa Sede, mediante bula otorgada y firmada por Pío IX, ratifica el 25 de junio de 1867, siendo obispo de la ciudad Fray Félix.
Fuente:
http://institucional.cadiz.es/area/Nuestra%20Se%C3%B1ora%20del%20Rosario/183.

¿Tendrían ustedes a bien, señoras y señores concejales comentar brevemente esta situación? De hacerlo ustedes, sus comentarios se verterán en el dossier mencionado más arriba.

Me permito trasladarles algunos puntos que, me parece, sería de interés que ustedes tratasen:

¿Les parece compatible con el artículo 16 de la constitución española que el Ayuntamiento de Cádiz afirme que la Virgen protegió milagrosamente a la ciudad ?

¿Es compatible con dicho artículo que se entregue la Medalla de oro de la ciudad a la virgen del Rosario?

¿Cuál la posición de sus respectivos partidos en relación con la aconfesionalidad del Estado? ¿Es coherente dicha posición con el hecho de otorgar una medalla a la Virgen o con que se afirme en la web oficial del Ayuntamiento que la Virgen protegió milagrosamente la ciudad de Cádiz?

Publico esta carta en la dirección siguiente: http://sebastiannowenstein.blog.lemonde.fr/2018/06/16/medalla-de-oro-de-cadiz-a-la-virgen-del-rosario-carta-a-los-concejales-de-la-ciudad/, donde también aparecerán sus respuestas, señoras y señores concejales, de tener ustedes a bien transmitírmelas.

Si lo desean ustedes, pueden consultar la carta que dirigí al señor alcalde a través de su partido y que le he vuelto a enviar esta mañana a la dirección que proporciona la web del Ayuntamiento.

A la espera de su respuesta, los saluda atentamente

Sebastián Nowenstein,

professeur agrégé,

Francia.

Réserver l'accès à un établissement scolaire aux descendantes des membres de la Légion d'honneur est contraire aux valeurs de la République. J'en avise le Président.

À Lille, le samedi 9 juin 2018.

s/c du chef d’établissement

Courrier destiné à aviser monsieur le Président de la République que le privilège du sang qui limite l’accès des Maisons d’Éducation de la Légion d’honneur aux filles, petites-filles et arrière-petites-filles des légionnaires est contraire aux valeurs de la République.

 
Monsieur le Président de la République,
Monsieur le Grand maître de la Légion d’honneur,
1. Les normes juridiques suivantes font partie du bloc de constitutionnalité :

1.1. Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits1.

1.2. Les citoyens sont égaux devant la loi2.

1.3. La Nation garantit l’égal accès de tous au service public d’éducation3.

2. La Convention européenne des Droits de l’Homme, interdit les discriminations liées à la naissance4.
3. La loi dispose que le service public d’éducation contribue à l’égalité des chances et à lutter contre les inégalités sociales et territoriales en matière de réussite scolaire et éducative5.
4. Pourtant, par un privilège du sang, l’accès aux établissements publics d’éducation dits Maisons d’éducation de la Légion d’Honneur est réservé aux filles, petites-filles et arrière-petites-filles des membres de la Légion d’Honneur, ainsi qu’aux filles et petites-filles des légionnaires étrangers6.
5. L’une de ces maisons d’éducation se situe en Seine-Saint-Denis, un département où le défenseur des droits a caractérisé une rupture du principe d’égalité des usagers devant le service public d’éducation7.
6. Ainsi donc, les élèves dionysiens, discriminés sur le plan national, sont, de surcroît, exclus de l’un des rares établissements prestigieux de leur département. En même temps, les descendantes du prince Mohammed ben Nayef, ex-ministre saoudien de l’intérieur, récemment décoré de la Légion d’Honneur, peuvent y être inscrites8 9 10.
7. La situation décrite porte atteinte aux valeurs de la République. J’estime qu’il est de mon devoir de fonctionnaire de vous en aviser.
8. Je publie cette lettre sur mon blog et y publierai aussi votre réponse si celle-ci me parvient.
Je vous prie d’agréer, monsieur le président, monsieur le grand maître, l’expression de mes sentiments dévoués et respectueux.
Sebastián Nowenstein,
professeur agrégé.
 
Voir aussi :
http://sebastiannowenstein.blog.lemonde.fr/2018/05/28/le-general-franco-doit-etre-dechu-de-sa-legion-dhonneur-adresse-denseignants-au-president-de-la-republique/
http://sebastiannowenstein.blog.lemonde.fr/2018/06/09/les-subventions-du-premier-ministre-a-un-ordre-qui-honore-franco-sont-elles-conformes-aux-valeurs-de-la-republique/
http://sebastiannowenstein.blog.lemonde.fr/2018/06/19/des-medailles-pour-les-vierges-en-espagne-la-legion-dhonneur-pour-franco-en-france-lettre-a-lanthropologue-pascal-boyer/

6 Voir les procédures d’admission aux maisons d’éducation de la Légion ‘Honneur dans http://www.legiondhonneur.fr/sites/default/files/procedure_admission_2018.pdf

7 Voir « Droit fondamental à l’éducation : une école pour tous, un droit pour chacun», pages 75 et suivantes : https://juridique.defenseurdesdroits.fr/doc_num.php?explnum_id=16763

8 Alors que le prince était ministre de l’intérieur, une « frénésie d’exécutions » a saisi le pays. L’Arabie Saoudite punit de décapitation l’apostasie, l’adultère et la « sorcellerie ». Source : https://abonnes.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/09/23/arabie-saoudite-defense-des-droits-de-l-homme-le-lundi-decapitation-le-jeudi_4768581_4355770.html.

9 Franco, Mussolini, Ceausescu, Bokassa, Bongo ou Mobutu ont aussi reçu la Légion d’Honneur. Source : https://abonnes.lemonde.fr/societe/article/2018/05/28/franco-la-medaille-du-deshonneur_5305572_3224.html. J’ai écrit au premier ministre pour lui soumettre des remarques portant sur la problématique qui naît de l’octroi de subventions à l’Ordre de la Légion d’Honneur, alors que ce dernier est dans l’impossibilité de revenir sur les décorations qu’il a accordées à ces dictateurs. Le courrier peut être consulté ici : http://sebastiannowenstein.blog.lemonde.fr/2018/06/09/les-subventions-du-premier-ministre-a-un-ordre-qui-honore-franco-sont-elles-conformes-aux-valeurs-de-la-republique/

10 Quelles que puissent être les nécessités de la diplomatie française, il paraît douteux qu’elles légitiment la préséance donnée aux descendantes de ce prince du pays des décapitations nombreuses sur les enfants dionysiens.

Les subventions du premier ministre à un ordre qui honore Franco sont-elles conformes aux valeurs de la République ?

À Lille, le 9 juin 2017.

s/c du chef d’établissement

Objet : Remarques à l’intention de monsieur le Premier ministre destinées à recueillir sa position sur le fait que ses services subventionnent l’Ordre de la Légion d’honneur alors que les actes de ce dernier paraissent se trouver en contradiction avec les valeurs de la République.

Monsieur le Premier ministre,
1. Ceaucescu, Mussolini ou Franco ont reçu la Légion d’honneur. Ces dictateurs ont été la négation incarnée des valeurs de la République.
2. Il ressort d’une décision judiciaire récente que la Légion d’honneur ne peut être retirée à un mort1.
3. La Légion d’honneur est la distinction la plus élevée de la République. Elle est la récompense de mérites éminents acquis au service de la nation soit à titre civil, soit sous les armes2.
4. Il se déduit de ce qui précède que l’Ordre de la Légion d’honneur est dans l’impossibilité de corriger le message qu’il a délivré et que, par conséquent, ledit Ordre3 continue d’affirmer que les actes des dictateurs précités méritent la reconnaissance de la Nation.
5. L’Ordre de la Légion d’honneur est financé à 80 % par une subvention qui émane de vos services4.
6. Que l’Ordre de la légion d’honneur ne puisse pas faire amende honorable ne saurait vous dispenser de veiller à ce que l’argent public ne finance pas une institution dont les actes sont en contradiction flagrante avec les valeurs de la République. Si l’Ordre ne peut retirer la légion d’honneur aux dictateurs morts, l’impossibilité que la Nation -ou l’argent du contribuable- finance ledit Ordre est, à l’évidence encore plus grande. Il semble donc que vous5 puissiez et deviez cesser de financer l’Ordre de la Légion d’honneur6.
7. Enseignant de la République, j’ai pour mission première, outre la transmission des connaissances, de faire partager les valeurs de la République aux élèves7.
8. J’ai aussi pour mission de développer le jugement critique de mes élèves8.
9. Il se déduit de 8 et 9 que je ne saurais faire partager les valeurs de la République en occultant les tensions ou contradictions qui naissent parfois entre ces valeurs et l’application qui en est faite9.
10. Je prépare un dossier portant sur la façon dont l’Espagne franquiste écrivit l’histoire de son chef pour l’ériger en héros. Je m’intéresse aussi aux moyens par lesquels, dans le présent, certains cherchent à préserver ce récit. Du vivant du dictateur, la Légion d’honneur que lui accorda la République accrut son prestige. Aujourd’hui, la Fundación nacional Francisco Franco rappelle volontiers ces insignes10.
11. Cette lettre s’insérera dans le dossier sus-mentionné. D’autres personnalités que vous seront sollicitées pour qu’elles expriment leurs analyses. Si vous répondez à ce courrier, monsieur le premier ministre, je inclurai votre réponse dans le dossier et la publierai dans ce blog.
11. Je publie ce courrier à l’adresse suivante :  http://sebastiannowenstein.blog.lemonde.fr/2018/06/09/les-subventions-du-premier-ministre-a-un-ordre-qui-honore-franco-sont-elles-conformes-aux-valeurs-de-la-republique/
Je vous prie d’agréer, monsieur le premier ministre, l’expression de mes sentiments dévoués et respectueux.
Sebastián Nowenstein,
professeur agrégé.
PS : Le Décret n° 2018-1007 du 21 novembre 2018 modifiant le code de la Légion d’honneur et de la Médaille militaire a rendu impossible le retrait de la légion d’honneur à un mort. Telle était déjà la position défendue par l’ordre de la légion d’honneur, que cette modification vient renforcer.
Cette modification pose à nouveau la question que je soulevais dans mon courrier au premier ministre : l’argent du contribuable peut-il  financer un ordre qui honore des figures parmi les plus ignobles de l’histoire (Mussolini, Ceaucescu, Franco etc) et qui est dans l’impossibilité de ne pas continuer à le faire ?
Bien entendu, ce qu’un décret fait, un autre peut le défaire. Rien n’empêche donc l’administration d’abroger ce décret par lequel elle a voulu s’interdire de retirer des décorations qui déshonorent la République. Ce serait sans doute plus simple que de cesser de financer l’ordre de la légion d’honneur.
Il reste, aussi, la possibilité d’ignorer les exigences de cohérence entre ce que l’on proclame et ce que l’on fait, ce qui, en soi, n’est pas une pratique inhabituelle, ainsi que nous le rappellent les professeurs Troper et Hamon :

En quatrième lieu, l’opposition traditionnelle néglige l’usage rhétorique que les constituants peuvent faire de formules comme souveraineté nationale ou souveraineté populaire. Il est possible et il arrive fréquemment qu’on les proclame sans autre souci que d’obtenir une adhésion populaire, mais sans aucune intention d’en tirer la moindre conséquence.1

 
Voir aussi :
http://sebastiannowenstein.blog.lemonde.fr/2018/06/09/reserver-lacces-a-un-etablissement-scolaire-aux-descendantes-des-legionnaires-est-contraire-aux-valeurs-de-la-republique-jen-avise-le-president/
http://sebastiannowenstein.blog.lemonde.fr/2018/05/28/le-general-franco-doit-etre-dechu-de-sa-legion-dhonneur-adresse-denseignants-au-president-de-la-republique/
http://sebastiannowenstein.blog.lemonde.fr/2018/06/19/des-medailles-pour-les-vierges-en-espagne-la-legion-dhonneur-pour-franco-en-france-lettre-a-lanthropologue-pascal-boyer/

2 Article R1 du code la Légion d’honneur et de la médaille militaire. Source : Légifrance.

3 L’Ordre de la légion d’honneur a la personnalité juridique, il est titulaire de droits et devoirs et s’exprime, notamment, par les actes symboliques qu’il pose.

5 L’État, entité immatérielle, est incarnée par ceux qui le servent. Le vous renvoie donc à la fonction que vous incarnez et non à votre personne.

6 À mon estime, le prescrit légal est aussi violé par les décrets qui excluent des maisons d’éducation de l’Ordre de la légion d’honneur, un, les élèves de genre masculin et, deux, les élèves de genre féminin non descendantes de légionnaires. Voir à ce sujet le courrier que j’adresse à monsieur le président de la République : http://sebastiannowenstein.blog.lemonde.fr/2018/06/09/courrier-destine-a-aviser-monsieur-le-president-de-la-republique-que-le-privilege-du-sang-qui-limite-lacces-des-maisons-deducation-de-la-legion-dhonneur-aux-filles-petites-filles-et-arriere-pet/

7 Voir l’article L111-1 du code de l’éducation.

La notion de jugement critique apparaît à plusieurs reprises dans le code de l’éducation.

10 Voir, par exemple, la biographie du dictateur dans le site de la Fundación nacional Francisco Franco.