Lettre adressée par les élèves du lycée de Timburbrou à madame Sherlin, Isabelle, directrice de l'Inran.

Lettre adressée par les élèves du lycée de Timburbrou à madame Sherlin, Isabelle, directrice de l’Inran.

À Timburbrou, le 28 mars 2047.

Chère Madame,
Nous préparons un film dans lequel une collaboration s’établit entre notre lycée et différents instituts de recherche. Dans le cadre de ce film, nous demandons à différentes personnalités de jouer des scènes dans lesquelles ils incarnent des personnages proches de celui qu’ils interprètent dans leur univers réel.
Accepteriez-vous d’interpréter la scène ci-après ? :
Bien à vous,
Paul et Marie,
élèves de Timburbrou.
Madame Sherlin est au téléphone :
IS : Est-ce que c’est un canular, monsieur l’Inspecteur ?
Inspecteur : Madame, je ne sais pas. Il se passe de drôles de choses et vous n’êtes la seule à m’appeler. Que s’est-il passé, exactement ?
IS : Hier, j’accompagne ma fille à la piscine et je m’installe sur le gazon pour attendre. Alors, un jeune homme s’approche de moi et me remet un dossier.
Inspecteur : Oui, c’est comme ça qu’ils ont déjà agi.
IS : Qui ça, ils, de quoi me parlez-vous, monsieur l’Inspecteur ?
Inspecteur : Ils, semble être un groupe d’élèves. Je n’en sais pas grand-chose, mais je vous promets de tout vous dire. Continuez, je vous en prie.
IS : … eh bien, ce garçon me remet donc un dossier…
La scène montre madame Sherlin assise par terre. Trismegisto, un garçon grand, noir et filiforme se rapproche d’elle, un dossier à la main.
Trismegisto : Bonjour madame,
IS (étonnée et interrogative) : Bonjour…
Trismegisto : Voilà, nous sommes un groupe d’élèves passionnés de science du lycée de Timburbrou et nous aimerions collaborer avec votre institut. Je vous donne ce dossier1 avec nos propositions de collaboration. Au revoir, madame.
La caméra revient vers madame Sherlin.
IS : Et voilà, il est parti.
Inspecteur : Et ce dossier…
IS : Ce dossier contient des choses intéressantes. Je n’ai pas tout lu, mais il y a des choses intéressantes. Trop intéressantes pour qu’elles aient été…
Madame Sherlin tourne les pages.
IS : Une proposition de rechercher sur Physarum polycephalum, le blob, une bestiole unicellulaire qui possède un algorithme naturel qui lui permet de vaincre un labyrinthe, une proposition de logiciel pour apprendre une langue, une proposition de réflexion sur comment on met en mémoire les données climatiques à partir d’Eld…, eld, quelque chose, qui a eu lieu en Islande en 934, une proposition pour appliquer la théorie des graphes à un réseau d’histoires destiné à changer le monde…
L’inspecteur : Fermez ce dossier, madame.
IS : Pardon ? Il y a une pochette jaune.
L’inspecteur : N’ouvrez pas cette pochette, madame.
IS n’écoute pas et ouvre la pochette.
Une main noire ferme la pochette et la reprend.
L’inspecteur : Madame ? Trismegisto est déjà là ? Ah, cela va de plus en plus vite.
IS (bégayant) : Oui, oui, il est là. À Trismegisto : C’est un pé-périmètre sécurisé ici, vous ne pouvez pas être là.
L’inspecteur : C’est trop tard, alors. Moi aussi, j’ai eu ma pochette.
IS raccroche et regarde bouche-bée Trismegisto, debout devant elle.
Trismegisto : Nous sommes un groupe d’élèves qui en avons assez des animations scientifiques. Nous voulons que l’on fasse vraiment de la science dans les lycées, pas juste de la communication. Pour tout vous dire, nous étions furieux. Alors, on a écrit à l’inspecteur2
IS : Oui…, oui…, très bien…
Trismegisto : Mais on ne nous prend pas au sérieux.
IS : Je…, je… comprends.
Trismegisto : Alors, voilà, on voudrait vraiment que vous lisiez nos propositions de collaboration.
IS : Oui, oui, d’accord.
Trismegisto : Vous les lirez ?
IS : Oui, oui, bien entendu.
Trismegisto : Alors, au revoir, madame.
IS : Trismegisto, qu’est-ce qu’il y a dans la pochette jaune ?
Trismegisto : Ce n’est rien, madame, ce n’est rien : juste votre conversation avec l’inspecteur. Je l’emporte.
IS : Ma conversation avec quel inspecteur ?
Trismegisto : Avec monsieur l’inspecteur Cattagna, celle que vous venez d’avoir à l’instant.
IS : … ?
Trismegisto ouvre la chemise et la montre à IS. Les premiers échanges entre IS et l’inspecteur repassent à l’écran. La chemise se referme.
Trismegisto : C’est étonnant au début, je sais. Mais on s’y habitue après. Nous travaillons sur les multivers, les univers parallèles. Votre conversation avait déjà eu lieu. Vous voudrez donc bien regarder le dossier sur le blob ?
IS, les yeux écarquillés, ne dit pas un mot.
Trismegisto : Bon, je compte sur vous, madame. Bonne après-midi.

1Le dossier est à la disposition des spectateurs à l’adresse mail suviante : sebastian.nowenstein@gmail.com.

2La lettre adressée par les élèves à l’inspecteur est ici : mlqsfj

Laisser un commentaire