Madame, Monsieur,
Je suis enseignant dans le secondaire et je travaille sur la question du dessèchement du parc national de Doñana, dans le sud de l’Espagne. À l’évidence, la situation alarmante de ce parc -d’une valeur écologique- inestimable est surtout due à l’utilisation excessive des eaux souterraines à des fins agricoles, en particulier pour arroser les plantations de fraises qui jouxtent en très grand nombre le parc, souvent dans des terres consacrées illégalement à l’agriculture. Les puits pratiqués pour extraire l’eau sont souvent illégaux également.
Le peu d’empressement montré par l’État espagnol pour protéger les zones humides lui vaut d’être assigné devant la Cour européenne de justice par la Commission européenne1.
Je me permets de vous écrire, car je voudrais recueillir votre position sur cette situation. Je me demande en particulier si vous considérez qu’il pourrait y avoir une atteinte au principe de la concurrence libre et non faussée dans la mesure où vos concurrents seraient avantagés par la possibilité qu’ils auraient de méconnaître la législation, environnementale notamment.
Je voudrais savoir aussi si, dans les négociations que vous avez avec la grande distribution, vous parvenez à faire valoir les éléments que je mentionne plus haut. Pensez-vous que la grande distribution tienne compte de l’impact environnemental des produits qu’elle vend ? Pensez-vous que la grande distribution devrait informer les consommateurs lorsqu’elle commercialise des fruits produits en violation de la législation environnementale ?
Vous pouvez, si vous le souhaitez, consulter ici le courrier que je transmets aux enseignes de la grande distribution au sujet de ce projet.
L’un des objectifs de ce projet étant de favoriser des échanges argumentés, je serais heureux d’accueillir dans ce blog les commentaires des producteurs de fraises qui souhaiteraient s’exprimer. Naturellement, les commentaires devront être conformes aux exigences de correction, rationalité et loyauté propres à l’École.
http://sebastiannowenstein.blog.lemonde.fr/2019/04/10/donana-une-synthese/

1Voir le communiqué de la Commission : http://europa.eu/rapid/press-release_IP-19-466_fr.htm

Categories: Non classé

Leave a Reply