Notre ministère, peut-être pour ne pas assumer ses responsabilités et échapper ainsi à la critique de l’opinion et à la censure des tribunaux, se défausse sur le niveau local, prié de bricoler des évaluations qui apparaissent comme des notes déguisées. Ces évaluations porteront sur une période pendant laquelle, ainsi que cela a été reconnu, il était impossible de noter. Une décision administrative précise peut être attaquée, un maquis touffu de notes et procédures locales, l’est plus difficilement.

Nous ne devons pas nous prêter à cette tentative de créer la confusion.

Courrier envoyé à monsieur le Proviseur par la liste d’Union du lycée R.

(…)

Monsieur le Proviseur,

Nous sommes perplexes devant le peu de clarté des instructions ministérielles concernant la façon dont le troisième trimestre va être évalué. Cette perplexité est visiblement nationale, comme le montrent les deux documents que nous joignons à ce message : un article du Monde (annexe I) décrivant une grande diversité de pratiques en la matière et un courrier d’un IPR (annexe II) dont les considérations, tout en nous paraissant frappées au coin du bon sens, ne sont pas en conformité avec les instructions confuses et contradictoires que nous recevons.

Nous notons que le Point d’information qui nous a été diffusé annonce de nouveaux textes portant sur la modalité d’obtention du baccalauréat et que, à ce jour, ces textes ne nous sont toujours pas parvenus.

Nous comprenons que les appréciations particulièrement complètes que l’on nous demande de porter concerneront le troisième trimestre et décideront du sort de nombre de nos élèves, alors même que nous avions annoncé que le travail que ces derniers fourniraient pendant la fermeture de nos établissements ne serait pas noté et alors que l’assiduité pendant la même période ne peut pas être évaluée.

Sur quoi les appréciations du troisième trimestre doivent-elles porter ?

Vous comprendrez aisément que, sans informations complémentaires, nous ne puissions pas remplir valablement nos bulletins.

Nous vous serions gré de demander à nos autorités de nous transmettre dans les meilleurs délais les instructions claires et conformes aux principes et valeurs de notre institution qui nous permettront de renseigner les appréciations qui nous sont demandées.

Bien cordialement,

Sebastián Nowenstein, pour la liste d’Union.

Catégories : Non classé