Histoires sous l'eau. Projet Fonds Marins.

Salut F et C,
Je vous propose qu’on écrive, dans le cadre de votre projet Fonds marins, des histoires sous l’eau en partenariat avec des établissements de langues anglaise, espagnole et islandaise.
Il s’agit de créer un forum d’élèves pratiquant -ou prétendant pratiquer- la plongée qui raconteraient en quatre langues -français, espagnol, anglais et islandais- des aventures survenues sous l’eau. Ces fictions peuvent être illustrées ou étayées par des vidéos qui accréditent la « véracité » des faits racontés. Dans la mesure du possible on inclura des vidéos tournées sous l’eau. On tolérera des histoires vraies, mais seulement pour autant qu’elles parviendront à égaler en intérêt narratif les fictions, ce qui explique pourquoi je mettais entre guillemets le mot véracité à l’instant.
On pourrait créer un concours avec des prix pour les trois meilleures histoires. Premier prix : un séjour chez des camarades d’un autre pays. Il faudrait des parents volontaires, je suis sûr qu’on pourrait en trouver.
Je souhaiterais que cette démarche s’articule de manière intertextuelle avec celle du film sur lequel travaillent nos collègues de Timburbrou. Je souhaiterais aussi qu’il soit proposé à des écrivains de participer à notre initiative, que ce soit en se rendant au lycée ou par voie électronique.
À bientôt,
Sebastián.
PS : Je crois que j’aurais un faible pour l’idée que des élèves qui plongent dans trois mers différentes soient confrontés à des événements étranges que les autres plongeurs ne voient pas. Il y aurait deux lignes parallèles : celle de ces apparitions étranges et celle des évolutions non moins étranges qui se produisent au lycée et dont parle le film.

Laisser un commentaire