Comment une légion d'honneur ébranla les gouvernements hongrois et français. 19 ans après.

Le Courrier de Timburbrou, le 22 mars 2038. Nous avons rencontré… Esteban Nierenstein. Il y a dix-neuf ans, monsieur Nierenstein, professeur agrégé dans notre bonne ville, lançait une vaste enquête internationale destinée à recueillir les réactions des amoureux de la France après que le président Macron eut décidé d’octroyer la Lire la suite…

La réponse du directeur du Centre universitaire francophone de Szeged.

Péter Kruzslicz <kruzslicz@irsi.u-szeged.hu> 10:36 (Il y a 6 heures) Cher Monsieur, Je me permets de vous répondre en ma qualité du directeur administratif du Centre universitaire francophone. Travaillant dans le domaine de l’enseignement et de la recherche universitaires, attaché à ce que la francophonie représente par ses valeurs, sur le fonds : Lire la suite…

La légion d'honneur de madame Novac. Lettre au Centre universitaire francophone de Szeged.

Bonjour, Enseignant dans le secondaire, en France, je travaille souvent sur l’articulation entre honneurs et pouvoir. Je me permets de vous écrire car je souhaiterais recueillir des réactions, en français de préférence, d’étudiants hongrois au sujet de la remise récente de la légion d’honneur à madame Novac, vice-présidente du parti Lire la suite…